• Exposition
  • jeudi 15 juillet 2021 dimanche 15 août 2021
  • Église Saint-Quémeau, Trédrez-Locquémeau
  • Médium : Sculpture végétal et fils métal
  • Horaires d'ouverture : De 14h30 à 18h30
  • Tarif : Entrée libre

Sibylle Besançon

Installation « Il pleut des gouttes »

Cette artiste plasticienne donne vie et volume au dessin, en sculptant toutes sortes de fils, souvent issus du végétal ou du métal. Son installation traduit à la fois la légèreté, la poésie du vivant, le souple et le doux, le piquant de la pluie. Créée à partir de lianes de ronces et de fils entremêlés, cette oeuvre d’une grande douceur illumine la nef d’une église dont il faut redécouvrir, dans sa récente restauration, la très grande beauté.

Après de longues années de double vie, en 2011, je décide de me consacrer entièrement aux arts plastiques et j'oriente mon travail sur le trait : une ligne peut-elle délimiter un espace, où s'arrête l'intérieur, l'extérieur. J'utilise toutes sortes de fils, de lianes. Je cherche un autre mode d'appréhension du monde : le volume, les plans, la lumière, les rythmes, la poésie des formes. “Rendre visible l'invisible” disait Paul Klee. “Donner de l'épaisseur au minuscule” dit Véronique Margron.

“Donner de l'épaisseur au minuscule”
Avec des traits, des lianes, des fils de toute sorte, je revisite les ouvrages de dames. En jouant avec la forme, avec les formes.
En utilisant le doux et le piquant, la légèreté et la pesanteur, le point et le contre-point. En travaillant ? pourquoi pas.
En contemplant ? sûrement.

Proche de la nature
J’ai commencé la sculpture avec le bois : une opportunité d’abord, des stages à la MJC du coin, enfin la rencontre durable avec un sculpteur.
Le bois : un matériau vivant, costaud et chaud. La technique de la taille est radicale : on coupe et il est difficile de recoller. Il faut décider et on s’y tient par la force des choses.
Cet apprentissage m’a donné envie d’explorer le volume, de comprendre et sentir ce que la forme apporte à l’œil d’intérêt et de joie. Je me suis formée aux arts plastiques.

Maintenant, dans ma sculpture, j’utilise le matériau végétal comme un “trait” : je le brode, je le tisse. Il est quelques fois structure comme dans “Il pleut des gouttes”, trait dans la série “D’un seul trait”, matière dans “les Pelotes”...
Dans les dessins, il est surtout source d’inspiration. Je me plante dans la nature.
Je regarde, je contemple et je dessine. Le dessin peut être dessin d’observation : décrypter sur feuille de papier ce que je voie. Ou bien croquis : saisir une impression à la volée. Ou bien encore dessin abstrait : transposer les lignes, les rythmes en signes. J’aime ce vivant végétal si varié du petit au plus grand, si indispensable à nous autres les humains au quotidien (oxygène que nous respirons, nourriture que nous absorbons...) et qui se donne presque sans broncher.

Fils
Je travaille avec des fils de toutes sortes mais essentiellement avec des lianes, la ronce en particulier et des fils métalliques, inox et cuivre surtout.
De mon ancienne pratique de la taille directe, j’ai gardé la tension des volumes, et le rôle du temps : mes gestes sont répétitifs, méditatifs.
Je peux réaliser des sculptures de petite taille, délicates et précieuses ou de plus grandes (site internet) et même quelques installations (“Il pleut des gouttes” visible sur ma page Facebook). Le visiteur est alors à l’intérieur même de la sculpture.
Une des caractéristiques de mon travail est le rapprochement des contraires : juxtaposer le plein et le vide, le piquant et le doux, le vivant et le fabriqué, l’intérieur et l’extérieur ... Changer notre regard sur le monde.

Installation “Il pleut des gouttes”
Pas une qui ressemble à l’autre.
Car elles sont toutes issues et du vivant, la tige de ronce, et de fils blancs entrelacés au gré de ma main.
D’un côté la rudesse, une force épineuse un peu sombre
De l’autre la délicatesse, une légèreté toute lumineuse
Et puis, il y a ce petit courant d’air qui les met en mouvement
et fait danser le regard de l’une à l’autre.

Née en 1961, je vis et travaille à Langrolay-sur-Rance, dans les Côtes d'Armor.

Voir le site

Église Saint-Quémeau, Trédrez-Locquémeau

En savoir plus : Église Saint-Quémeau

Sur la carte

Autres expositions

Marcel Dirou
  • jeudi 15 juillet 2021vendredi 13 août 2021
  • Chapelle Notre-Dame du Yaudet, Ploulec'h
Gael Peron
  • jeudi 15 juillet 2021dimanche 15 août 2021
  • Chapelle Saint-Maudez, Lanvellec
Sibylle Besançon
  • jeudi 15 juillet 2021dimanche 15 août 2021
  • Église Saint-Quémeau, Trédrez-Locquémeau
Cécile Poisson
  • jeudi 15 juillet 2021dimanche 15 août 2021
  • Chapelle Sainte-Barbe, Plestin-les-Grèves
François Vidal
  • jeudi 15 juillet 2021dimanche 15 août 2021
  • Chapelle Saint-Efflam, Plestin-les-Grèves
Laurence Limbour
  • jeudi 15 juillet 2021dimanche 15 août 2021
  • Chapelle Saint-Sébastien, Plestin-les-Grèves
Véronique Aurégan-Poulain
  • jeudi 15 juillet 2021dimanche 15 août 2021
  • Chapelle de Christ, Ploumilliau
Bernard Louedin et Dominique de Serres
  • jeudi 15 juillet 2021dimanche 15 août 2021
  • Église Saint-Sylvestre, Plouzélambre
Jantien Kahn
  • jeudi 15 juillet 2021dimanche 15 août 2021
  • Église Saint-Théodore, Tréduder