Guillaume Fichet

Guillaume Fichet

Guillaume Fichet, artiste autodidacte : “j'ai exploré la terre, le bois, et la pierre, me formant en art et créativité. Sculpteur et peintre, je crée des œuvres qui dialoguent avec le spectateur, éveillant émotions et réflexions sur notre unicité et évolution.

Présence de l'artiste : samedi 13 juillet, dimanche 4, mercredi 14 et jeudi 15 août.

Quand la passion naît, comme un jeu d’enfant…

J'ai un parcours d'artiste autodidacte. Il y a 45 ans, je rencontre la matière pour la première fois par le modelage de la terre. La création arrive toute seule, avec la même simplicité que courir ou sauter pardessus un ruisseau.

En 1996, je découvre le plaisir du volume au travers d’un stage de sculpture sur bois, en taille directe au ciseau. En 1997, je suis l’enseignement « dessiner avec le cerveau droit » qui me permet d’affiner regard et sens du détail. En 1998, je deviens tailleur de pierre en monuments historiques.

En 2000, je suis une formation en histoire de l’art, une formation art et créativité en 2002, en 2005 une formation modelage en terre et en 2008 une formation en peinture. De 2010 à 2013, je me forme d'une façon intensive à la peinture, au chant et la danse contemporaine.

Sculpter, c’est le langage, qui m’a permis au fil du temps de me dire, d'écrire par le volume ce que les mots ne peuvent qu’effleurer. Sac à paroles… Relais… Expression sensible par la matière… Une sculpture développe une énergie, mobilise l’attention, peut provoquer et éveiller une émotion.

Peindre, c'est plonger dans l'océan des possibles, affiner de plus en plus une idée, ajuster au plus proche une vibration à transmettre, puis ouvrir un espace de liberté. Et le spectateur s’en vient à penser : "je me reconnais dans cette peinture . Cette sculpture me touche". Un dialogue invisible s’installe alors et l'œuvre devient le support d’une relation, révélant un sentiment, une sensation.

Ce ressenti nous rappelle notre unicité, l’individualité qui nous distingue, notre nature évolutive.

Comme créateur je me sens passeur entre pensée et acte, abstraction et réalité. Créer c'est pour moi, trouver sa parole profonde, fraîche, la vie qui veut le nouveau, le petit pas de plus.

C’est se sentir traversé par le vivant et l’offrir. Sculpteur et tailleur de pierre, je suis avant tout sensible à la beauté et à la poésie.

Exposer mes œuvres pour le Circuit des Chapelles, c’est l'occasion de souligner le lien entre le patrimoine ancien, la mémoire dont il est gardien, et mes créations.

Entre art d’hier et d’aujourd’hui, je m’inscris dans une approche "animiste". L'art est vivant, il est porteur d’intentions et de messages.

Créer, c’est une exploration sensible de la trame invisible qui relie les formes, les personnes, les éléments et les évènements.

Être artiste c’est vivre une aventure, qui vise à trouver la beauté en tout, pour la rendre manifeste.

Voir le site

  • Partager sur :

Autres expositions

  • ALỲ

    Exploration et jaillissement de l’intime

    De formes corporelles surgit une palette de sentiments ou de quêtes. Êtres de bronze ou d’argile s’offrent en une lecture poétique et sensible, intensément habitée par le mouvement.

  • Daniele Bragoni

    Daniele Bragoni, maître sculpteur formé à Carrara, excelle dans le marbre depuis 30 ans, créant l'onde, une forme légère et harmonieuse, et mêlant géométrie et légèreté dans son art.

  • Robert Faure

    Art millénaire et contemporain à l’encre de Chine, il suggère l’essentiel de la beauté de la nature. Avec une technique sans retouche apprise au Japon, il offre une démarche intérieure. Chaque peinture est un voyage.

  • Guillaume Fichet

    Guillaume Fichet, artiste autodidacte : “j'ai exploré la terre, le bois, et la pierre, me formant en art et créativité. Sculpteur et peintre, je crée des œuvres qui dialoguent avec le spectateur, éveillant émotions et réflexions sur notre unicité et évolution.

  • Soazic Guezennec

    L'installation "En lisière du dehors" fusionne art et science, explorant l'interaction homme-nature. Soazic Guezennec, crée un dialogue entre poésie et recherche scientifique, offrant une réflexion sur notre rôle dans l'écosystème.

  • Stéphane Le Mouël

    Stéphane Le Mouël puise son inspiration dans la nature, capturant l'énergie des paysages pour créer des œuvres vibrantes qui invitent à la contemplation.

  • Jean-Pierre Petit

    Écrit pictural

    Jean-Pierre Petit tisse une épopée visuelle où chaque toile est un chapitre d'une histoire sans fin, un récit vivant qui célèbre le voyage de la création.

  • Anny Juillet

    Le noir émoi

    Révélé en relief par l’abstraction géométrique, le noir se fait lumière. La vie jaillit des sculptures murales de l’artiste plérinaise qui vont à l’essentiel dans l’expression des émotions. Le noir devient alors un langage universel, un symbole de liberté absolue.

  • Patrick-Arman Savidan

    Patrick-Arman Savidan transforme la broderie en un récit textile, où chaque point contribue à une histoire sans image définie, évoluant éternellement.

  • Démonstration/Performance de Robert Faure
    Sur inscription uniquement